dimanche 25 août 2019

Presque de retour - Nouvelles d'automne

Bonjour à tous!

Il n'aura sans douté échappé à personne que j'ai quelque peu disparu durant les derniers mois. Quelques soucis d'ordre personnel et des impératifs médicaux m'ont tenu éloignée du clavier que ce soit pour vous donner des nouvelles ou pour écrire, tout bêtement. Avec l'arrivée de l'automne, j'entrevois une éclaircie et la possibilité que, peut-être, les choses rentrent dans l'ordre dans les semaines à venir. J'ai tellement hâte! 

Pouvoir reprendre l'écriture sur une base régulière, avancer sur les différents projets, préparer le NaNo, peut-être... vous parler de tous les projets qui se concrétiseront cette année ou l'année prochaine, vous détailler ceux sur lesquels j'ai envie de travailler, et ceux qui sont presque achevés...

Mais je ne peux pas tout faire ici et maintenant. Alors commençons par rattraper le retard et par vous tenir au courant de tout ce qui s'est passé, et que je ne vous ai pas dit! 



LES RENCONTRES

Le calendrier des rencontres a été mis à jour et vous le trouverez ici. Vous pourrez ainsi constater par vous-même que l'automne devrait nous donner l'occasion de nous voir de façon assez intensive... et quand on sait qu'il n'y a quasiment pas deux festivals associé au même livre, j'en fais des bonds partout.

A Brest en Bulles, nous pourrons nous voir pour parler de la BD Les 5 Terres, qui sortira le 11 septembre aux éditions Delcourt. Avec mes complices, nous sommes déjà en train de préparer le second cycle, mais ce bébé là vaudra une note de blog à lui seul, donc voici pour patienter le trailer. 





Aux Hallienales, nous nous verrons pour le Passageur, dont le second volume est paru en mai aux éditions Lynks. Je réfléchis à organiser un petit jeu avec un tirage de tarot personnalisé pour chaque achat d'un Passageur. Quoi qu'il en soit, je vous prépare quelques goodies. En attendant, n'hésitez pas à lire la saga du Passageur si vous aviez aimé l'Architective... je vous ai réservé une autre surprise dans le roman! 






Au Salon du livre d'Albert, je serai avec mon compagnon de crime Clément Lefèvre pour collecter des informations, objets, idées et inspirations pour la création d'un projet extra avec le Pays du Coquelicot! Vous nous verrez donc là-bas, et nous pourrons vous y parler d'un livre à sortir aux éditions Fleurus, notre Casse noisette, en partenariat avec la Philharmonie de Paris, dont le spectacle se déroulera fin novembre. Là encore, j'ai tellement hâte ! 






 Au Festival du livre de Saint Etienne, je serai présente pour les Âmes silencieuses, qui continue son petit bonhomme de chemin depuis sa sortie au mois de mai. Le roman plaît, et les retours chaleureux qui me sont partagés me donnent des ailes. Tout est merveilleux, et j'ai hâte de vous rencontrer  pour discuter plus longuement de l'histoire d'Héloïse. 






Aux Utopiales de Nantes, je serai présente pour tous les romans et nouvelles déjà sortis, mais aussi en tant qu'intervenante et modératrice. J'ai hâte également, car ce festival, entre sciences et écriture, me permet de porter toutes mes casquettes et c'est avec un rare plaisir que j'y mélange les saveurs de mes différentes passions. 






Enfin, n'oubliez pas fin novembre les concerts en famille à la Philharmonie, avec le Casse-noisette réalisé en partenariat avec Clément Lefèvre, dont les billets sont disponibles ici et sans doute également le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, pour y signer le livre associé. 

Cette fin d'année est explosive! 




ET L'ECRITURE  ? 


Avec tous les soucis qui ont savamment miné mon emploi du temps depuis le mois de janvier, je n'ai pas écrit autant que je l'aurais souhaité, et c'est bien malheureux. J'ai eu le temps d'adapter le Casse-Noisette de Dumas pour Fleurus et la Philharmonie, j'ai eu le temps de réaliser les correction éditoriales du second volet du Passageur, et j'ai également eu le temps de rendre à la date prévu une nouvelle de SF, mais c'est bien tout. 

Cependant, ça ne veut pas dire que c'est fichu pour autant, parce que l'automne sera productif ou ne sera pas! 

  • Un nouveau roman pour le Seuil. 
Il y est question d'hiver, de vagues, d'obscurité des profondeurs, de bétons et de cœurs, de Noël et de vent, de solitude et d'amitié, de tempêtes et de terreurs. C'est un roman autour de la reconstruction familiale après le deuil, dans une île d'Oléron d'apocalypse. J'espère qu'il vous plaira. Vous pourrez suivre son avancé dans le What's up, ou bien sur la page Facebook, sous le nom de code #Tempêtes. 



Moodboard


  • Étendre l'univers du Passageur
Il n'aura échappé à personne (en tout cas, pas aux lecteurs du volume 2 du Passageur) que l'univers de Matéo va se densifier un grand coup. Sa rencontre avec une furie rousse que les lecteurs de l'Architective connaissent bien est le premier pas vers un projet qui me tient à cœur depuis le départ: réunir les deux (bientôt trois) univers, pour créer mon petit gang des ados extraordinaires, et les confronter à des aventures chaque fois plus intenses et merveilleuses. Je vais donc d'abord travailler à vous écrire un Malaurie (mais sous quel titre? Je ne sais pas encore) antérieur aux autres romans, puis je vous concocterai un roman où tous mes lycéens anormaux formeront une joyeuse bande d'aventuriers mêlant fantômes, prophéties et vieilles maisons. Affaire à suivre sous le nom de code #Pythie, voire, si je suis efficace, comme #Nano2019 ! 


Prophétiiiiiiiiiiiiiies
  

  • Entamer le second cycle des 5 Terres
Si le premier volume du Cycle 1 des 5 Terres, Angleon, sort le 11 septembre prochain, nous avons, avec mes complices David Chauvel et Patrick Wong, déjà écrit les 6 opus de ce récit chorale animalier. Nous sommes donc sur la création des bases du cycle 2! Le travail est juste commencé, mais je sais déjà qu'à l'automne, nous écrirons AU MOINS le premier volume de cette histoire. Et comme elle va toujours plus vite que je ne le crois, peut-être même le second dans la foulée...


Tome 1: De toutes mes forces
En librairie le 11 septembre


  • Finir l'Odyssée d'Octobre (bonus, comme tous les ans depuis 2 ans...)
Est-ce que ça se passe de commentaire? Je pense. Comme dirait le vieux Kamagi, commence par finir ce que tu commences, et on le sait, cette histoire qui passe toujours après toutes les autres en a un peu marre d'être le projet que je ne finis jamais... Donc, qui sait. Cet hiver? 


Goodeuh leuck ! 



Voilà!

C'est déjà pas mal pour une reprise. N'hésitez pas à poser des questions. 

A très bientôt!




Mélanie Guyard - Andoryss






Aucun commentaire:

Publier un commentaire