mardi 13 septembre 2016

Cinq ans de parution - Septembre (1)

Bonjour à tous,

Le 31 août 2011, le premier volume de la BD des Enfants d'Evernight sortait en librairie. Pour l’occasion, j'avais pris le temps de créer une vidéo annonce pour pouvoir crier à la face du monde que mon premier livre allait paraître. Cinq ans se sont écoulés depuis... Émotion intacte en cette période anniversaire, et occasion idéale de jeter un coup d’œil en arrière sur le chemin parcouru.  




C'est môa qui l'ai fait!
J'ai jamais recommencé depuis. Trop épuisant. :-P


En cinq ans, la bibliographie s'est étoffée, et les rencontres aussi. Avec la sortie de ma première BD, c'était le début d'une longue collaboration avec David Chauvel, mon éditeur et ami aux éditions Delcourt

Grâce à lui, il y a eu 7 Naufragés, avec Tony Semedo: l'entrée dans la collection 7, et puis la traduction en italien. Puis ce fût la collaboration avec Nesskain, pétri de talent, et l'incroyable aventure du Cercle qui me fit écrire trois fois 90 pages de scénario en moins d'un an. Le Cercle, mon premier comics, qui lui devait poursuivre son aventure en espagnol. Ensuite vint Soufflevent, avec Xavier Collette dont j'admirais le talent depuis si longtemps.

Au total, c'est donc neuf bandes dessinées que j'aurais scénarisé pendant ces cinq années et qui auront trouvé le chemin des librairies. Un joli score, avec presque deux BD par an. Vivement les cinq prochaines années!

Bien sûr, il y a eu des déceptions aussi: Mange-Machine, projet orphelin de son dessinateur. Et puis la décision, terrible et douloureuse, prise cette année de cesser les Enfants d'Evernight en BD. 

Pour moi, qui avait écrit le scénario intégral du volume 3 et terminé à moitié celui du 4, c'est un vrai crève-cœur, mais les délais entre deux albums devenaient trop long pour que Delcourt puisse encore défendre le projet, ce que je comprends. Pour vous, les lecteurs, ce doit être une déception terrible, et je m'excuse d'avoir à vous annoncer cette triste nouvelle. La fin d'Evernight ne verra pas le jour en BD, même si elle est, depuis le mois dernier, disponible en roman. 



La couverture du tome 3 en roman
qui devait être la même pour la bande dessinée.



Du côté du roman, avec la novélisation des Enfants d'Evernight chez Castelmore, c'est une série complète que j'ai pu sortir ces dernières années en collaboration avec la merveilleuse Barbara, amie de longue date et éditrice géniale. Une série qui s'achève, donc, celle qui a tout commencé. Et des héros que je quitte à regret, mais avec le sentiment du travail achevé, les ayant amené tous au bout de leurs chemin. J'ai encore peu de retour sur ce que vous avez pensé de la fin de cette série, mais le tout premier, celui de l'Autre Monde Radio me fait bien plaisir et me donne ce sourire doux et triste pour une fin qui l'est tout autant. 

Mais hauts les cœurs! Pour un groupe de héros qui continuent leur chemin sans moi dans le cœur des lecteurs, c'est tout un tas derrière qui attendent leur tour. 

Avec l'Architective cette année, cela porte à quatre la quantité de romans publiés. Plus deux parutions dans des recueils de nouvelles, qu'il s'agisse du Miroir-Lune dans les Contes du Mondes au éditions du Riez, ou de Lacrimosa dans Les éléments: L'eau chez Griffe d'Encre, je ne m'estime pas malheureuse au niveau éditorial. 

J'espère que ce n'est que le début d'une belle aventure, parce qu'il me reste encore plein d'idées, en BD comme en roman! 



So true


Et il en reste, dans mes bagages de vagabonde de la plume: il y a toujours ma saga de mafia, qui s'enrichira normalement de son quatrième tome pendant le Nanowrimo. Il y a le Sang, cet ancien roman d'Heroic Fantasy que je voudrais réécrire, et l'Eau, celui qui ne demande qu'à être écrit. Il y a mon roman historique en cours, et le nouveau projet jeunesse que je viens de découper. Et ça ce n'est que pour les romans... en BD, j'ai toujours cette série jeunesse qui me tient à cœur et que je voudrais sortir, et puis ce nouveau projet gigantesque sur lequel je travaille... sans parler de Mange-Machine, qui cherche son dessinateur. 


Merci. 
Merci à vous les lecteurs, qui avez suivi ces histoires, qui les avez aimé, qui rendez ce rêve possible. 

Donnez-moi encore cinq ans. Retournons à l'aventure ensemble. J'espère que vous prendrez plaisir longtemps à voyager avec moi et je ferai de mon mieux pour vous emmener le plus loin possible. 

A très bientôt.

Andoryss





  



Aucun commentaire:

Publier un commentaire